Miss Earth Schweiz » «Quand mes amis voient que je fais partie d’un mouvement positif, ça les motive!»

«Quand mes amis voient que je fais partie d’un mouvement positif, ça les motive!»

La Bernoise de 21 est étudiante en arts, elle aime la nature, milite pour des conditions de travail équitables dans l’industrie du textile et lutte contre le travail des enfants. Miss Earth est le troisième plus important concours international de beauté derrière Miss Univers et Miss Monde.

Il se veut toutefois «complètement différent», en se basant sur d’autres critères que la seule beauté. La lauréate a pour mission d’attirer l’attention du public sur des projets sociaux et environnementaux.

En quoi ce nouvel engagement comme Miss vous motive particulièrement?

Je suis très heureuse de pouvoir m’impliquer dans mon cahier des charges qui me permet d’être totalement alignée avec mes valeurs. Je veux montrer que l’on peut tous le faire, se responsabiliser et prendre soin de nous comme de l’humanité et de la planète. Quand mes amis voient que je fais partie d’un mouvement positif, ça les motive!

Quel est votre objectif principal?

J’aimerais que nous arrivions à impliquer un maximum de personnes autour des causes qui me tiennent à cœur. Si nous arrivons ensemble à un succès, cela sera diablement motivant.

Ce sera la preuve que nous pouvons tous faire quelque chose de concret et d’efficace à notre échelle pour faire attention à la Terre.

Est-ce une conscience qui est arrivée avec ce concours?

Non, je n’ai pas de voiture, je recycle tous mes déchets et j’essaie de vivre sans plastique. Dans ma manière d’habiter, je fais également attention à gérer le chauffage de manière intelligente.

C’est une question d’économie et d’écologie. Les deux vont ensemble, cette prise de conscience peut aussi apporter un surcroît de confort. Il ne faut pas imaginer qu’il faille toujours se priver de quelque chose.

Ce n’est pas comme ça que je vois l’écologie. Pour moi, la santé et la conservation de notre planète ont pour objectif un véritable bien-être de chacun. Ça me parle.

02-2017 Quentin Honsberger, redaction.ch@mediaplanet.com

http://www.sante-infos.ch/lifestyle/sarah-laura-peyrel

Share
Top

Leave a Reply

Required fields are marked *.

*


Top